DYNAMIQUES
DES ARTS
VIVANTS
EN MASSIF CENTRAL

L'ACTUALITÉ DES DAV

Pryl, un clown en coulisse

Théâtre

Pryl, un clown en coulisse

Nous voici dans la loge de Pryl. Notre clown, comme chaque soir, enfile son costume de Prylus, son "sur-clown" outrancier et s’enfonce dans le couloir lumineux qui le conduit vers la piste de cirque... Mais ce soir, Pryl a fait un rêve... Il a besoin d’en parler... Alors, vous tombez bien !

Moi, Pryl clown normal, je...
Et si le con, pas le con méchant ou le con arrogant, non le con tout court, le con innocent, le con de son état, le con global, le con musculaire. Si ce con prenait conscience d’un coup d’un seul qu’il est con, comme une lueur fracassante, venue de nulle part, qui frappe le con de plein fouet.

Dès lors tout con qu’il n’est plus, il va y réfléchir, il va comme tout un chacun vouloir s’en sortir. Prendre conscience qu’on est con, c’est bien, mais faut-il encore pouvoir définir ce qu’est un con. Un sujet passionnant que nous aurons, je l’espère, l’occasion de développer plus tard mais là n’est pas la question. Non, la vraie question c’est la normalité, pas la normalité sociale ou la normalité physique, non la normalité globale, la normalité musculaire. Si un individu prenait conscience d’un coup d’un seul, comme une lueur fracassante, qui frappe l’individu de plein fouet, si cet individu prenait conscience de son anormalité. Dès lors il chercherait à quitter cette anormalité pour rejoindre le monde des normaux.

Prendre conscience de son anormalité, c’est bien, mais faut-il encore pouvoir définir ce qu’est la normalité. Un sujet passionnant que nous aurons, je l’espère l’occasion de développer plus tard mais là n’est pas la question. Non non non, la vraie bonne question c’est l’adolescence. Ce cap physique et comportemental. Et si un humain prenait conscience d’un coup d’un seul de son état d’adolescent, comme une lueur... qui le frappe de plein... Dès lors il chercherait à quitter cet état d’adolescent.

Si ce changement se faisait là, en une heure, plutôt qu’en plusieurs années. Un shooter d’adolescence, un condensé de renouveau, d’un coup d’un... qui frappe l’individu de plein...comme une lueur... Une transformation à vue d’oeil. Le changement, c’est bien, mais le changement pour devenir quoi ? Un sujet passionnant que nous aurons, je l’espère, l’occasion de développer plus tard mais là n’est pas la question. Non, la question, la vraie, la bonne, c’est le clown, oui c’est ça.

Et si le clown, pas le clown fendar ou le clown gouillard, ni le clown poétique ou le clown pathétique, non le clown de son état, le clown global : musculaire. Si ce clown prenait conscience d’un coup d’un … comme une ... qui le frappe de ... Si le clown prenait conscience qu’il est clown. Dès lors il chercherait à quitter cet état de clown et oui, normal, il n’est pas con. Prendre conscience qu’on est clown, c’est bien, vouloir s’en sortir c’est mieux ? Encore faut-il pouvoir définir ce qu’est un clown. Question sans intérêt et là n’est définitivement pas la question. « C’est ici, dans la coulisse d’un chapiteau scintillant, dans une semi-pénombre à peine éclairée par les lumières provenant de la piste, que nous logeons l’endroit de notre spectacle. « Pryl » fait un rêve, un rêve « che-lou » et dès lors il décide de muer vers une normalité, de rompre avec ce qu’il est : un clown. »

Créée en 2014 par Compagnie Du Grenier au Jardin

Finalisation de la création : Création finalisée

Distribution :

Avec Thomas Dardenne
Texte et mise en scène : Fabrice Richert
Assisté de : Steeve Gonçalves
Création lumière : Julien Desbrosses
Création vidéo : Simon Vignaud et Joachim Rebourg - Marge en tête
Captation sonore : Sebastien Budria
Construction décor : Nans Hutinet

Partenaires :

- Théâtre La Marmaille, Scène Conventionnée Jeune public de Limoges (87) - (en compagnonnage sur la
saison 2013/2014),
- Association Graines de rue - Centre Culturel Gérard-Philipe (87),
- Les Treize Arches, Scène Conventionnée de Brive (19),
- Théâtre du Cloître, Scène Conventionnée de Bellac (87),
- Centres Culturels municipaux de Limoges (87),
- Centre Culturel Jacques Prévert - Aixe-sur-Vienne (87)
- Le Prato, Pôle national de arts du cirque - Lille (59)

Dispositif(s) de soutien massif :

Présentation lors des Rencontres professionnelles DAV

Commentaires :

PDF - 957.1 ko
Présentation - Pryl

Calendrier de diffusion (en cours) :
- 16 mars 2014 : première du spectacle au Théâtre La
Marmaille - Limoges (87)
- Avril 2014 : Centre Culturel Jacques -Prévert - Aixe-sur-Vienne (87)
- Mai 2014 : Festival Graines de Rue - Bessines-sur-Gartempe (87)
- Juillet 2014 : Festival national de Bellac (87)
- Les 20 et 21 novembre au Centre culturel Jean Gagnant de Limoges
- Le 5 février 2015 au Théâtre du Cloître à Bellac.

GALERIE VIDÉOS